Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Suspens coloré...

Publié le par Samy

Peu de nouvelles ces derniers temps mais il faut dire que le temps passe très vite.

 

Comme dirait ce dingue de Jack Nicholson dans l'excellent Batman de Tim Burton : "tant à faire et si peu de temps..."

 

Me voici donc à la phase de la mise en couleur de l'animation. Comment scanner au plus vite 1465 images sans perdre trop de temps ni d'argent, that is the question !

 

Aujourd'hui, une bonne âme d'une société de reprographie a scanné gratos 76 dessins pour nous permettre de faire un test de mise en couleur sur une scène avant de lancer l'opération sur la totalité des dessins.

 

Verdict ce soir.

 

J'ai donc dû faire des MDS... comprendre "des modèles couleurs précis pour que la personne chargée de la mise en couleur ait des données précises au lieu d'improviser des couleurs au hasard".

 

En voici deux exemples:

 

 

 

MDS-Marilyn-gros-plan.jpg

 

 

 

MDS-Mere-Teresa.jpg

 

 

 

Les indications en rouge permettent de retrouver (sous Photoshop, par exemple) la couleur souhaitée décomposée en RVB (Rouge Vert Bleu = couleurs utilisées par un écran d'ordinateur ou de TV pour retranscrire toutes les couleurs du prisme).

 

A suivre...

 

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

La Vieille Dame... 1er aperçu !

Publié le par Samy

J'ai longtemps hésité à vous livrer l'animatique de mon court métrage en cours de réalisation: La Vieille Dame pour des questions de confidentialité. Mais, maintenant qu'un producteur est sur le coup et que tout le matériel graphique et audiovisuel est déposé et protégé auprès de la SACD/Scala, la personne malveillante se verrait bien vite sanctionnée.

 

Une animatique est un montage provisoire d'un film et composé des dessins du storyboard auquel s'ajoutent la voix off/ dialogues et, parfois, une musique, provisoire elle aussi. 

C'est, en quelque sorte, le film a l'état brut. Un brouillon qui donne déjà de bonnes directions sur ce à quoi ressemblera le film terminé (cadrage, action, etc).

 

La voix off est celle de l'acteur/auteur talentueux Julien Daillère. La voix off définitive sera (si mes moyens me le permettent) celle de André Dussolier, qui a donné son accord pour enregistrer la voix qui sera celle du comédien apparaissant à l'écran, mais bien des années plus tard, soulignant ainsi le côté "souvenir" du film.

 

Je vous laisse deviner les parties avec des comédiens réels et les parties avec des personnages animés.

 

 

 

 

Un petit mot quant à la dédicace finale.
 
Durant les 4 premières années de ma vie, tandis que mes parents (comme tant d'autres) passaient leurs journées au boulot pour faire bouillir la marmite, ce sont mes grands parents (et en particulier ma grand mère) qui me gardaient dans la grande maison familiale perdue au milieu des champs, des poulaillers, des jardins multicolores aux mille saveurs et senteurs... et de la forêt.
 
Pas extraordinaire niveau vie sociale mais une vraie récréation continuelle pour un gosse qui sait ce qu'est de manger des groseilles, des framboises, des fraises, des cerises, des abricots, des figues et des amandes à même l'arbre, de gambader ou gueuler sans crainte de déranger les voisins, de croiser un vrai renard dans la forêt, de voir un serpent onduler à mes pieds dans les hautes herbes, de donner du grain à de petits poussins duveteux ou sentir la forte odeur du tilleul quand l'orage grondait ou que l'arbre nous offrait son ombre fraîche et parfumée durant les chaudes après midi d'été.
 
Cette dédicace à cette "vieille dame" aujourd'hui disparue est surtout un hommage à l'une des périodes heureuses de ma vie, qui était alors sans soucis et sans problème puisqu'à cet âge-là, les problèmes n'existent pas.... ou, du moins, les adultes essaient encore de "faire semblant".
 
Une large page de souvenirs qui, à l'image de mon film, a marqué ma vie et, probablement, ma manière d'envisager certaines choses.

Publié dans vidéo

Partager cet article

Bof... ben voilà, quoi...

Publié le par Samy

    Je sais, cette note n'est constructive en rien... ceci dit, nul ne vous oblige à la lire    

 

 

 

Plannings bien nuls concoctés au magasin par la Reine des Garces durant toute la durée des Soldes (et une bonne partie de l'été) et ne me donnant que quelques bribes insuffisantes de temps libre pour avancer La Vieille Dame de manière correcte et me laisser aussi un peu de temps pour souffler...

 

Les galères pour regrouper une poignée d'euros afin de continuer La Vieille Dame de manière correcte et sans avoir à siphonner mon compte en banque pour, une fois encore, tout payer moi-même...

 

La difficulté pour trouver des personnes compétentes pour m'aider techniquement à avancer la réalisation de mon court métrage...

 

Voir le temps filer, se dire que la fois suivante, ça sera mieux et plus facile... et retomber invariablement dans les même galères...

 

Voir le temps filer et, petit à petit, voir ses ambitions à la baisse... passer de "je serai animateur chez Disney" à "je me lobotomise dans un boulot alimentaire pour pouvoir produire mes films de manière quasi-indépendante"...

 

Me dire que l'alimentaire est provisoire et, pourtant, bientôt y souffler sa 6ème bougie...

 

Me triturer la cervelle depuis des années pour répondre à la question "Comment ?"... et ne jamais y trouver une réponse sans que celle-ci soit casse-gueule à un niveau ou à un autre...

 

Voir le temps passer et voir les murs de son appartement se couvrir de taches humides qui risquent d'endommager pas mal de choses sur le long terme si rien n'est fait... et être le seul à tout porter afin que les choses avancent et soient réglées.... sorte de cerise empoisonnée sur un gâteau déjà bien indigeste.

 

 

Nostalgie, désir d'oubli, envie de danser en boite jusqu'au petit jour au point de ne plus sentir mon corps, me vider la tête et rêver à l'avenir en me disant que tout est possible... comme en 2000/2001 où, à 20/21 ans, j'imaginais un avenir radieux et épanouissant où chaque jour serait un délice sans fin.

 

 

Il y a des jours où je ferai bien volontiers un procès à Disney pour nous avoir baigné dans ce doux rêve de happy ending... les contes de Grimm, ça, c'est la vérité: c'est sombre, froid et cruel... et quand il y a quelque chose de happy, en général, c'est parce que le héros va s'en prendre plein la gueule au paragraphe suivant.

Clair, efficace et réel.

 

 

Je sais qu'il y a bien pire sur Terre: j'ai un toit et de quoi bouffer 3 fois par jour et suis ainsi censé dire merci et fermer ma gueule... mais il y a des jours où le "il y a pire ailleurs" ne fait plus effet.

Il y a des jours où j'en ai marre de gacher ma vie à la regarder passer.

Désolé.

 

 

Musique d'ambiance:

 

 

 

 

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

La vie est belle...

Publié le par Samy

Ce matin, des nouvelles de mon producteur concernant la recherche de financement de mon court métrage La Vieille Dame.

 

 

Après le CNC, c'est au tour de la région Rhône-Alpes de faire la fine bouche.

 

Selon le mail de mon producteur: "Ils n'ont pas du tout aimé le thème et la vision de la société qu'ils ont décrit comme passéiste. Personnellement, j'étais atterrée de leurs remarques qui allaient jusqu'à la présentation du dossier (la réglette était pas assez pratique que des spirales!!!...)".

 

Voilà. Autant dire qu'ils n'ont absolument rien compris au sujet abordé dans le scénario.

 

Merci à la région Rhône-Alpes, qui préfère le copinage, financer des bouses TF1 qui seront tournées sur fond de montagnes régionales ou qui préfère réserver ses fonds pour une maison de production de la région qui se gave déjà pas mal de subventions locales, départementales, régionales et européennes.

Suivez mon regard...

 

Et quand mon producteur ajoute "Maintenant, on est au pied du mur. Il faudrait qu'on en parle tous les 2"... c'est marrant mais ça sonne un peu comme quand on se fait larguer par son conjoint, ça, non ?

Un grand merci de pulvériser ainsi le dernier espoir de mon producteur d'apporter un peu d'argent à la réalisation de mon court métrage. La vieille dame n'a plus qu'à crever la gueule ouverte... ça tombe bien: la canicule arrive !

 

Me voilà replongé près de 10 ans en arrière, tandis que mon précédent court métrage, Flammes, ne trouvait aucun financement.

 

Il ne me reste plus qu'à économiser encore et encore sur le salaire gagné au magasin dans lequel je travaille pour pouvoir injecter de mon propre argent dans le film et le terminer après 4 ans de travail haché par faute de temps libre.

 

A part ça, tout baigne...

 

 

 

Croquis gamin 2

 

 

 

Cours, petit, tant que tu le peux encore...

C'est beau l'innocence.

 

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

Un petit croquis en passant

Publié le par Samy

Voilà un petit moment que je n'avais pas fait de mise à jour sur ce site.

 

Comme j'ai assez peu de temps à moi en ce moment, voici simplement un petit croquis d'animation (un des dessins qui composera le mouvement dans son entier) du petit gamin qui accompagnera l'actreur filmé pour la fameuse séquence combinant animation et prise de vue réelle pour mon court métrage La Vieille Dame.

 

Notez la taille anormalement grande de ses mains. Ce n'est pas que je sois une bille en proportions anatomiques (encore que...) mais simplement pour recréer l'illusion de profondeur et de perspective, les parties situées à l'avant plan (les mains) sont forcemment plus grandes que les parties situées à l'arrière plan (la tête).

 

CQFD.

 

 

 

Croquis-gamin.jpg

 

 

A suivre...

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

C'est le Pompon !

Publié le par Samy

Dans sa grande largesse, le C.N.C. (Centre National de la Cinématographie) a rejeté le dossier en béton armé que leur avait soumis mon producteur dans le but de récolter quelques euros pour mener à bien la production de mon court métrage La Vieille Dame.

 

Je suppose que cet organisme, qui perçoit un pourcentage sur chaque place de cinéma vendue en France, préfère d’avantage aider à financer des films type « prime-time TF1 » avec Franck Dubosc (au hasard…), des courts métrages de « fils ou fille de » (ou de personnes qui n’ont pas besoin d’aide pour trouver des fonds), des films de cul ou filer du pognon à des boites de productions audiovisuelles déjà bien aidées par leur ville, leur département, leur région et l’Europe (bah tant qu’à faire…) et dont je tairai ici le nom.

 

Mon précédent court métrage d’animation, Flammes, a été fait avec 0€ d’aide financière et ça ne l’a pas empêché de bien marcher dans les festivals et en DVD.

Ça a été une vraie galère pour trouver des personnes compétentes qui ont pu bosser dessus jusqu'au bout et pour presque rien... et je les en remercie d’autant plus.

 

Mon producteur et moi attendons le verdict concernant les pré-achats par France Télévision, Canal + et Arte ainsi que l’aide de la Région Rhône-Alpes pour voir la façon dont nous pourrons avancer.

 

Je croise les doigts bien que je préfère ne rien attendre pour ne pas être déçu.

 

Bien qu’amer et prêt à mettre encore de ma poche pour avancer malgré tout, je continue le dernier sprint concernant l’animation d’une scène de La Vieille Dame et je griffonne aussi quelques croquis de recherche pour mon prochain court métrage d’animation, Slurp !

 

Pour dessiner les animaux qui feront partie du casting, je souhaite les traiter graphiquement à la manière de François Pompon (1855-1933), qui sculptait des animaux aux formes très stylisées et très épurées mais sans pour autant rendre l’animal méconnaissable.

 

Le nombre de livres sur ce sculpteur pourtant célèbre se comptant sur les doigts d’une seule main et étant tous épuisés ou indisponibles en librairie (et internet ne me donnant que peu d’images de ses sculptures), j’ai décidé d’appliquer la propre technique du sculpteur pour trouver LE graphisme de mon lion "à la manière de".

C'est-à-dire dessiner un lion anatomiquement réaliste puis, progressivement, enlever les fioritures et les détails inutiles pour revenir à la forme essentielle de l’animal et le sentiment qu'il inspire.

 

Il y a encore du boulot mais voilà l’un des premiers croquis :

 

 

 

Croquis-Lion.jpg

 

 

 

Qu'en pensez-vous?

 

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

Panurge? Mêêêêêêê non...!

Publié le par Samy

Quand un copain, pour délirer, m'envoie un texto où il est marqué "Dessines-moi un mouton !", je ne suis pas contrariant et je m'exécute.

 

Un crayon bien tendre, une feuille de papier et, en moins d'une minute montre en main, le problême est réglé !

 

 

 

Mouton-2.jpg

 

 

 

L'est-il pas meugnon, le pépère?

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

ça marche 2

Publié le par Samy

Voici une troisième note en une seule journée autour de la fameuse marche de l'enfant animé et tenu par la main par un acteur réel dans une scène de mon court métrage La Vieille Dame.

 

Voici, ci-dessous, une vidéo où les deux éléments (acteur et enfant) ont été combinés pour donner une idée du rendu final de la scène. J'ai ralenti la marche de l'enfant pour que sa marche "colle" avec celle de l'acteur.

 

Et si leurs mains se chevauchent de manière approximative, ce n'est pas une erreur: c'est juste que l'animation de l'enfant est un test.

L'animation finale collera parfaitement avec la main du comédien.

 

Qu'en pensez-vous?

 

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

ça marche !

Publié le par Samy

Hop! Directement en rapport avec ma note précédente, voilà une nouvelle animation pour mon court métrage La Vieille Dame où, dans une scène, on voit un acteur réel tenir par la main un jeune enfant animé.

 

La version ci-dessous est rough, c'est à dire à l'état d'animation "brute", sans détails.

 

Qu'en pensez-vous?

 

 

 

 

 

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

Lève-toi et marche !

Publié le par Samy

Après plusieurs semaines de tâtonnements, je crois enfin avoir percé le secret de la démarche d'un jeune enfant: tout est dans le poids.

 

Sans équilibre vraiment acquis, le gamin se dandine d'un pied sur l'autre, faisant passer son poids d'un pied sur l'autre à la manière d'un culbuto (vous savez, ces jouets qui se dandinent mais ne tombent jamais car ils ont un poids fixé à la base ?)

 

L'une de ses mains tenue par un adulte, son bras opposé libre est levé pour faire balancier tandis que la main ballote au gré des dandinements.

 

Chaque pas est décomposé en 4 ou 5 dessins, pas plus.

 

 

Mouvement gamin

 

 

 

 

A suivre...

Publié dans snowman-entertainment

Partager cet article

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>