Sol y sombra 3

Publié le par Samy

Une note un peu particulière, aujourd'hui...

 

En me rendant dans une proche pharmacie lyonnaise pour y soigner ma rhino-trachéïte, j'ai vu tout un déploiement de CRS, armés jusqu'aux dents et équipés de véhicules spéciaux.

Je n'ai pas osé demandé à l'un de ces représentants des forces de l'Ordre de quoi il retournait et ai décidé de m'informer par mes propres moyen, une fois rentré chez moi, via internet.

 

Et là, je ne fus -hélas!- pas déçu...

 

 

Une marche "identitaire" nommée "marche des cochons" rassemblait près de 300 personnes appartenant de corps et/ou d'esprit (en supposant qu'ils en aient...) à des mouvements d'extrême droite, fascistes et néo-nazis.

Bien qu'interdite par la préfecture, la manifestation (qui se dressaient tant contre l'Islam en France que contre la charcuterie hallal) s'est tout de même déroulée.

 

En parallèle, une marche de plus de 300 personnes a également eu lieu afin de dénoncer cette "marche des porcs".

 

Enfin, comme toute bonne manifestation qui se respecte, tout cela s'est évidemment mis sur la gueule en certains endroits stratégiques (place Bellecour,  etc).

 

 

Alors, pour illustrer cette note, voici deux images issues de mon futur court métrage La Vieille dame.

 

Après Mozart, Napoléon et Marilyn, voici deux autres "célébrités", dans deux registres radicalement différents.

 

 

Tout d'abord, le drapeau nazi, que je n'ai malheureusement plus besoin de présenter.

 

 

Drapeau.jpg

 

 

 

Ensuite, Mère Teresa... que je ne présente plus non plus, mais pour des raisons beaucoup plus nobles!

 

 

 

Mere-Teresa.jpg

 

 

 

Tout ceci pour vous livrer enfin le thème principal de mon court métrage: l'éternité ou la façon dont on veut marquer de son empreinte, de manière voulue ou non, notre passage sur Terre afin de laisser une trace bien après notre disparition.

 

Le génie artistique empreint de beauté (Mozart), le génie militaire (Napoléon), la conquête par la peur et la haine (le drapeau nazi), la "starisation" (Marilyn) ou, tout simplement, l'amour désintéressé de son prochain (Mère Teresa).

 

 

A noter que si le monde ne tournait qu'autour du génie artistique et de l'amour désintéressé de son prochain, la Terre serait probablement un véritable Paradis... mais le début de ma note montre que d'autres en ont décidé autrement.

 

 

Une journée de plus qui me file la chair de poule en voyant les présidentielles de 2012 arriver à grand pas.

Commenter cet article

Glimpse 14/05/2011 21:08



By the way : ton projet s'annonce très intéressant !  J'attend la suite avec impatience !



Samy 14/05/2011 21:22



C'est gentil, ça!


La suite, pas-à-pas, sur ce blàg... mais, bizarrement, je m'attends à un message à la con suite à cette dernière note. Du genre écrite par l'un des manifestants à cette manif' (côté facho, bien
entendu!)...



Glimpse 14/05/2011 21:07



C'est effectivement le genre d'événement qu'il faut observer avec la plus grande attention : une poignée de gens qui défilent ouvertement pour combien qui restent chez eux mais n'en pensent pas
moins et s'exprimeront dans leur vote l'année prochaine ? 



Samy 14/05/2011 21:21



Oui, j'y ai pensé aussi... et ça ne m'a pas rassuré du tout!!