Ad vitam aeternam

Publié le par Samy

Il parait que l'Histoire est un éternel recommencement  fait de multitudes de cycles... même Nostradamus savait ça!

 

L'actualité ne fait que confirmer cette tendance...  à voir si ça se terminera avec des fourches et des lances! 

 

 

Le cycle que je vous propose aujourd'hui est la fin d'un cycle.

La fin de notre propre cycle sur terre: notre mort.

 

 

Celle-ci, suivant les personnes, n'est suivit de rien, d'une vie céleste, d'une réincarnation ou tout simplement d'un grand mystère qui laisse cependant le souvenir du défunt continuer de vivre dans les mémoires, longtemps encore après sa disparition.

 

Cette dernière supposition (tout comme la seconde) est d'ailleurs bien plus optimiste, plus vivante et plus sympathique qu'un simple épitaphe gravé dans une triste pierre noire et froide qu'on va fleurir, chaque année, à la Toussaint, non?

 

 

Je citerai d'ailleurs un épitaphe, trouvé sur internet, inscrit sur la tombe d'un anonyme, gisant dans le cimetière de Villeurbanne (69), pour résumer ma phrase précédente:

Maudit soit le destin, qui à nous t'a ravi,
Si ton cœur s'est éteint, dans le nôtre tu vis

 

Ne vous inquiétez pas: je n'ai pas d'envies suicidaires et ne suis triste en aucune façon. C'est juste l'Automne et sa mélancolie qui me rendent lyrique!

 

 

Voici un extrait d'un grand décor panoramique, peint sous Photoshop par Cyril, mon décorateur, qui se donne tant de peine pour embellir mon court métrage La Vieille Dame.

Merci Cyril!

 

 

 

Decor.jpg

 

 

 

JOYEUX HALLOWEEN A TOUTES ET TOUS !!!

Commenter cet article

La Zinecou 30/10/2010 11:31



l'épitaphe d'Arman me fait rire à chaque fois: "enfin seul!"


(ah oué? toi aussi la mélancolie c'est ta vieille copine? On n'est pas zincous par alliance pour rien alors!) 



Samy 01/11/2010 09:02



Seul... seul... avec tout le monde qu'il doit y avoir dans les tombes d'à côté, c'est vite dit!


Et oui, tu vois? On n'est pas zincous pour rien! Copieuse, va! 



Shaolin 29/10/2010 20:47



L'automne est, pour les végétaux, le temps d'une mort éphémère, avant la renaissance printanière. Malheureusement, l'Homme et les animaux ne suivent pas le cycle des saisons et se dirigent,
jour après jour vers une inéluctable issue.


Cependant quelqu'un, dont je ne me souviens plus le nom, a un jour écrit : "La mort doit être quelque chose de formidable car personne n'en revient".


Alors n'y a-t-il pas matière à être optimiste ? 



Samy 01/11/2010 09:01



Exactemment... alors autant faire ça bien!


Et pour fêter la Toussaint, mon patron m'envoie même ouvrir son magasin et m'assure le privilège d'en assuer la garde jusqu'à 19h30 ce soir...