Nabot-Léon is back!

Publié le par Samy

Nonon, rassurez-vous: il ne s'agira pas de politique dans cette note!

Voilà un moment que je n'avais pas fait de nouvelle note... l'avancée de la partie animation de mon film La Vieille Dame en est l'occasion!

Comme vous le savez peut être, l'animation (plus connu sous le terme générique de "dessin animé") demande la réalisation de centaines ou de milliers de dessins, suivant la longueur de votre film ou de votre séquence.

1 seconde équivalant à 24 dessins, soit 1440 dessins pour une minute de film... faites le calcul pour un long métrage de 1h30!

Beaucoup de studios (français ou américains) ont compris que réaliser 12 dessins ou 24, au fond, on ne voyais pas beaucoup de différence à l'écran... hormis, bien sûr, lors d'animations rapides, de mouvements de caméra ou autres subtilités qui sembleraient saccadées si animées à 12 dessins par seconde.

Aussi, c'est suivant cette technique que je réalise la partie animée de mon film.

Pour faire rapide, l'animation est décomposée en dessins principaux qui signifient le gros du mouvement exécuté par le personnage.
Ensuite, on fait plus ou moins de dessins entre chaque dessin principal pour que le mouvement soit fluide et crédible, suivant un timing donné.
L'animation ainsi réalisée, testée et validée, elle est ensuite cleanée, c'est à dire nettoyée des traits de constructions pour n'avoir que des lignes propres.
Les dessins cleanés seront ensuite mis en couleur (par ordinateur ou à la main) et seront scannés ou filmés, superposés aux décors.

Le tout assemblé et mixé avec les dialogues, la musique et les bruitages donne une scène animée.

Voilà un exemple de dessin rough (ou "brouillon", en bon français de France...) extrait de mon film.




Et voilà la même image, mais cleanée:



Non, Napoléon n'est pas en train de se tordre de douleur, n'en déplaise aux anglais... c'est juste un dessin principal inscrit dans une anticipation. Car, avant toute action, il y a une anticipation!
Anticipation-action-réaction: le dessin animé est ainsi fait dans les moindres actions!

Bientôt dans ces pages (Dieu sait quand...): la version colorisée!

Mais quelle action Napoléon anticipe-t-il? Qui saura me le dire? Les paris sont ouverts! De nombeux lots à gagner...   ;o)

A suivre...

Commenter cet article