Une image / une anecdote II

Publié le par Samy

Une image / une anecdote II

Cette fois-ci, je vous propose une image issue de la scène 5 de la séquence 3.

Savez-vous que, à la base, le film devait présenter de vrais acteurs, filmés sur fond vert, détourés puis incrustés sur des décors réalisés en infographie ?

Suite à deux problèmes techniques qui se sont additionnés, les images tournées sur fond vert n'ont pas pu être exploitées:

1/ le détourage du personnage de la Vieille Dame s'est avéré très compliqué à cause de ses nombreux cheveux hirsutes: il restait soit du vert dans ses cheveux, soit les touffes de cheveux étaient, elles aussi, effacées.

2/ Une fois un essai de détourage effectué, il s'est avéré que les images avaient été tournées en HD (définition d'image: 1280 x 720 pixels) et non pas en Full HD (définition d'image: 1920 x 1080 pixels), rendant les images tournées d'une qualité trop médiocre pour être utilisées.

L'ultime solution a été de faire appel à Alexandre Siqueira, qui a utilisé les scènes tournées sur fond vert pour transformer les acteurs en personnages animés et rendre ainsi les images utilisables.

 

Je vous propose à présent les éléments qui composent la scène, des tous débuts du projet jusqu'à la scène finale, sous sa version définitive.

Le storyboard

Le storyboard

La scène tournée sur fond vert (avec Michelle Caussin-Bellon et Ichem Saïbi)

La scène tournée sur fond vert (avec Michelle Caussin-Bellon et Ichem Saïbi)

Le décor "brut" (par Cyril Terpent), panoramique car réutilisé pour plusieurs scènes (avec différents cadrages) !

Le décor "brut" (par Cyril Terpent), panoramique car réutilisé pour plusieurs scènes (avec différents cadrages) !

La scène telle qu'elle aurait dû être (montage rapide de l'image: excusez le détourage et le montage grossiers !)

La scène telle qu'elle aurait dû être (montage rapide de l'image: excusez le détourage et le montage grossiers !)

L'image définitive du film après le travail d'Alexandre (rotoscopie/ animation) et Fabrice (compositing/ rééclairage/ effets spéciaux)

L'image définitive du film après le travail d'Alexandre (rotoscopie/ animation) et Fabrice (compositing/ rééclairage/ effets spéciaux)

Au final, je trouve la version définitive bien plus plaisante graphiquement parlant.
Et elle permet également une meilleure cohésion visuelle avec l'ensemble (décors, animation et tonalité générale du film).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article